sonneurs de cloches
Crédit : La Fabrique Culturelle

La Guilde des sonneurs de cloches de Québec

Démonstration de l'art de sonner les cloches selon la tradition du change ringing.

Dimanche 19 mai
12h30 - Parcours « Patrimoine religieux »
Cathédrale Holy Trinity - 31, rue des Jardins

Il y a maintenant plus de 400 ans que l’on fait résonner les cloches des églises anglicanes. Leurs tours sont munies d'un système mécanique de bâtons et de roues qui augmentent la précision du son de ces instruments tournant à 360 degrés. Appelé change ringing, ce système a donné lieu au développement d’une technique et d’une tradition spécifiques. Exception faite de l'ancienne église St. Matthew, qui est située dans le faubourg Saint-Jean-Baptiste et aujourd'hui connue comme étant la bibliothèque Claire-Martin, la cathédrale Holy Trinity est le seul endroit au Québec où l’on s’adonne à la pratique de cet art ancien.

Organisme présentateur

Guilde des sonneurs de cloches de Québec

Fondée en 1981 et constituée de bénévoles, la Guilde des sonneurs de cloches de Québec vise à perpétuer une tradition vieille de 180 ans : sonner les cloches de la cathédrale Holy Trinity lors des services religieux en employant un système de cloches sur roues qui permet de procéder à ce qu'on appelle le change ringing. Ainsi, tous les dimanches à partir de 10 h 20, avant l'office en anglais, les cloches de la cathédrale résonnent en alternance pour attirer les fidèles, puis une seule d’entre elles indique que la messe commencera sous peu, cinq minutes avant son début. La Guilde sonne aussi sur demande lors d'événements spéciaux, pour des mariages, des funérailles ou d’autres célébrations.

Lieu du concert

Cathédrale Holy Trinity

Consacrée en août 1804, elle est la première cathédrale anglicane construite hors des îles britanniques. En 1989, la cathédrale Holy Trinity a été reconnue comme étant un lieu historique national du Canada par le gouvernement du pays et classée comme immeuble patrimonial par le gouvernement du Québec. Construite d’après les plans de l’église St Martin-in-the-Fields située sur la place Trafalgar Square à Londres, la cathédrale Holy Trinity s'inspire de ce lieu de culte, qui s'est forgé une forte identité musicale depuis plusieurs décennies et est dorénavant considérée comme l’un des hauts lieux de la musique classique londonienne. Ayant amorcé, au début de l’année 2015, un virage résolument musical, la cathédrale a lancé la série des concerts de Westminster, qui fait d’ailleurs penser à l’Embassy & Cultural Institutes Series de St Martin-in-the-Fields. En collaboration avec de nombreuses ambassades à Québec et à Ottawa, la cathédrale Holy Trinity présente ainsi les concerts d’artistes qui profitent de leur passage au pays pour se produire dans la vieille capitale.